Quels sont les surnoms des équipes de Premier League ?

Quels sont les surnoms des équipes de Premier League ?

Spread the love

Arsenal – les Gunners

Également adapté aux “Gooners”, le surnom est directement lié au nom d’Arsenal et aux origines qui ont façonné l’identité des 13 fois champions d’Angleterre : fondée en 1886, l’équipe a été formée par des travailleurs de l’usine d’armement Woolwich Arsenal. Les débuts du club du nord de Londres dans l’industrie des munitions sont également référencés sur son écusson, qui comporte un canon.

Aston Villa – les Villans

Le surnom dérive de la seconde moitié du nom d’Aston Villa, qui a été choisi parce que les vainqueurs de la Coupe d’Europe 1981 ont été fondés par des membres de la Villa Cross Wesleyan Chapel à Birmingham, la ville des Midlands où le club de 148 ans est basé. (Quant à Aston, c’est un quartier de Birmingham.)

Bournemouth-les cerises

Il y a plusieurs raisons possibles pour lesquelles Bournemouth est connue sous le nom de “cerises”. Une explication indique les rayures rouges sur le maillot domicile de l’équipe, alors qu’il a également été suggéré que le surnom fait référence aux vergers de cerisiers qui se trouvaient sur le terrain où le stade du club a été construit.

Brentford-les abeilles

Non, Brentford n’a pas été fondé par des apiculteurs locaux. Légèrement décevant, le surnom ‘les Abeilles’ est simplement le résultat d’un malentendu. Dans les années 1890, peu de temps après la création du club du sud de Londres, les chants des supporters « buck up, Bs » ont été mal interprétés par la presse comme étant « buck up, Bees », et le nom est resté.

Plein écran

Brentford est devenu connu sous le nom de “les abeilles” grâce à un malentendu.maison de campagneVisionhaus/Getty Images

Brighton & Hove Albion – les mouettes

Aussi appelé «l’Albion» pour des raisons évidentes, Brighton était surnommé «les dauphins» avant que leur rivalité avec Crystal Palace, connu sous le nom de «les aigles», ne provoque un changement. Dans un affrontement au milieu des années 70 entre les équipes, les fans de Palace ont chanté “Eagles, Eagles”, a conduit les partisans de Brighton à répondre avec des cris de «Mouettes, Mouettes» – un oiseau que leur ville balnéaire voit assez souvent.

Chelsea-les Bleus

Chelsea a joué principalement – et parfois entièrement – en bleu depuis sa création en 1905, donc peu d’explications sont nécessaires sur ce que signifie exactement leur surnom. Les habitants de l’ouest de Londres étaient auparavant appelés «les retraités», en clin d’œil aux vétérans militaires vêtus de manière distinctive hébergés au Royal Hospital Chelsea. Cependant, le manager Ted Drake a cherché à supprimer le nom dans les années 1950, en le remplaçant par “les Blues”.

Crystal Palace – les Aigles

Palace était « les vitriers » jusqu’à ce que le directeur plus grand que nature Malcom Allison se présente en 1973. Allison a cherché à révolutionner l’identité de Palace en s’inspirant du club portugais de Benfica, dont le surnom ‘As Aguias’ se traduit par ‘les Aigles’. Cependant, Allison n’a pas réussi à faire jouer son équipe comme les géants de Lisbonne. Lors de sa première saison complète en charge – avec l’équipe jouant également sous de nouvelles couleurs à son meilleur – Palace a été relégué pour la deuxième année consécutive.

Everton – les caramels

Le surnom d’Everton “les Toffees” remonte à la fin du 19e siècle, lorsque le club a déménagé dans son domicile actuel, Goodison Park, à gauche deux confiseries se disputent les affaires des supporters. Pour écarter son concurrent, Ye Ancient Everton Toffee House – qui avait également accueilli des fans sur les terrains précédents du club – a présenté l’Everton Toffee Lady, qui a été envoyée à Goodison pour distribuer des caramels aux fans. C’est une tradition qui perdure encore aujourd’hui. En raison de la couleur du maillot domicile d’Everton, ils sont également appelés «les Blues».

Fulham – les Cottagers

Aussi surnommés “les Blancs” et les “Lilywhites” en raison de la couleur principale de leur kit, Fulham est principalement connu sous le nom de “Cottagers” grâce au nom de son stade, Craven Cottage. Construit en 1896, le stade comprend un véritable chalet dans l’un des coins, construit parce que l’architecte du terrain, Archibald Leitch, avait négligé d’inclure des vestiaires dans la tribune principale.

Leeds United – les blancs

Un autre des surnoms de Leeds est “les Peacocks”, qui dérive du nom original du stade Elland Road du club : le Old Peacock Ground. Cependant, “les Blancs” est ce que vous entendrez le plus souvent – et Leeds a le légendaire manager Don Revie à remercier pour cela. Impressionné par le kit tout blanc du Real Madrid, Revie a changé les couleurs de Leeds pour imiter les géants espagnols au début des années 60, avant de remporter deux titres de champion, une FA Cup et deux Fairs Cups au cours d’un mandat de 13 ans qui a été le plus du club. période de succès à ce jour.

Leeds est connu comme

Plein écran

Leeds est connu comme “les Blancs” en raison de son kit domicile entièrement blanc – des couleurs inspirées du Real Madrid.Robbie Jay Barratt-AMAGetty

Leicester City – les Renards

Un renard figure à l’avant et au centre de l’insigne du club, et ce n’est pas seulement l’équipe de football de Leicester qui est appelée «les renards». Le Leicestershire County Cricket Club porte également le surnom. Le choix revient à les associations de longue date de la région environnante avec l’animal: Le Leicestershire est considéré comme le berceau de la chasse au renard, ayant accueilli la plus ancienne chasse connue au 17ème siècle.

Liverpool-les Reds

Comme pour Chelsea et Leeds, l’origine du surnom de Liverpool est simple. Les 19 fois champions d’Angleterre ont joué dans un maillot rouge pendant toutes leurs 130 années d’existence sauf deux (la bande très originale était bleue et blanche avant que le club n’adopte le rouge de la ville), et portent tout le rouge depuis les années 1960. Le grand entraîneur de Liverpool, Bill Shankly, était responsable de ce changement final, déclarant plus tard: «L’introduction de la bande entièrement rouge a eu un effet psychologique énorme. […]. Seigneur, les joueurs ressemblaient à des géants. Et nous avons joué comme des géants.”

Manchester City – les (Sky) Blues, les Citizens

Sur les 20 équipes de la Premier League cette saison, City’s est le surnom le plus difficile à cerner ; ils ne semblent pas vraiment avoir de principal. En raison de la couleur de leur maillot domicile, qui n’a pas changé depuis 1894, les champions en titre se désignent souvent comme “les Sky Blues” ou “les Blues”. Pendant ce temps, « les citoyens » – un nom qui a évolué à partir de « City » et a été classé comme le pire de la division – est apparu de plus en plus utilisé ces dernières années.

Manchester United-les Red Devils

United doit son surnom de “Diables rouges” à Sir Matt Busby, le manager légendaire qui a mené le club à cinq titres de champion, deux FA Cups et une Coupe d’Europe dans les années 1950 et 1960. Busby, à son tour, doit le surnom au club de rugby de Salford, dont les chemises rouges avaient conduit les journalistes français à les appeler “Les Diables Rouges” lors d’une tournée des années 1930 dans le pays. Un diable figure désormais sur le blason de United et est l’inspiration de la mascotte du club, Fred le Rouge.

Newcastle United – les Magpies

Bien qu’il ne soit pas aussi direct que les surnoms des autres clubs de Premier League, “les Magpies” font également référence au kit de l’équipe. Depuis 1894, après avoir changé du rouge deux ans après la création du club, Newcastle United porte un maillot domicile désormais emblématique à rayures noires et blanches – couleurs qu’ils partagent avec la pie.

Forêt de Nottingham – les rouges

Bien que Le surnom principal de Nottingham Forest, “les Reds”, n’est apparemment pas très intéressant – il est utilisé parce que le maillot domicile de l’équipe est rouge – le choix de la couleur par le club explique pourquoi ils sont également connus, un peu plus curieusement, sous le nom de ” Garibaldi “. Après la création de Forest en 1865, les membres du club ont été inspirés à porter du rouge par le combattant de la liberté italien du XIXe siècle Giuseppe Garibaldi et son armée de volontaires de chemises rouges.

Southampton-les Saints

Le surnom ‘les Saints’ est une référence au fait que Southampton a été fondée en tant qu’équipe de football d’église par des membres de la St Mary’s Church of England Young Men’s Association de la ville de la côte sud. En clin d’œil à leur identité en tant que “les Saints”, le blason du club comporte un halo.

Este equipo fue fundado en el año 1885. Primeramente, fue conocido como St Mary's Young Men Association FC, abrégé YMA St. Mary's y creado por miembros de la iglesia de Santa María, appartenant à la Asociación Inglesa de Jóvenes.  De ahí viene el apodo de este equipo conocido como The Saints, traducido al español como los santos.  Más adelante se llamó Southampton St.Mary's hasta que en el 1897 pasó a ser una sociedad anónima y denominarse Southampton FC En el escudo del equipo aparecen las olas estilizadas que representan la historia de la ciudad de Southampton porque, durante la Edad Media, se convirtió en un centre de construction navale.  El árbol, in cambio, symbolise la New Forest, que se trouve entre las fronteras de Wiltshire et Southampton.  Por otro lado, el halo recuerda el hecho de que el equipo fue establecido por la Iglesia de Santa María, así como su apodo, los saints.

Plein écran

Un halo sur la crête de Southampton fait référence au surnom du club “les Saints”.PETE NORTONGetty Images

Tottenham Hotspur – Spurs, les Lilywhites

Tottenham est souvent appelé par son nom abrégé “Spurs”, qui s’est développé à partir de Hotspur. D’où vient Hotspur ? C’est le nom de l’équipe de cricket dont les membres ont fondé le club de football, du nom de Sir Henry Percy, fils de Henry Percy, 1er comte de Northumberland, qui était connu sous le nom de Sir Harry Hotspur, pour sa bravoure au combat. Il figure dans Henry IV, Part I de Shakespeare, mais pas dans Henry IV, Part II, principalement parce qu’il a été tué lors de la bataille de Shrewsbury en 1403 à l’âge de 39 ans.

Quant aux “Lilywhites”, ce n’est pas souvent que vous entendrez parler de Tottenham par ce surnom – celui qui a été choisi parce que le maillot domicile du club est blanc. Fondée en 1882, les Spurs portaient une gamme de couleurs dans leurs premières années, arborant même un numéro orange et marron jazzy avant de s’installer sur le blanc en 1898.

West Ham – les marteaux

“The Hammers” et l’autre surnom le plus notable de West Ham, “The Irons”, se rapportent au club d’East London. à l’origine une équipe de football pour les travailleurs de la Thames Ironworks and Shipbuilding Company. Dans une référence claire aux débuts industriels du club, en effet, le blason de West Ham représente deux marteaux.

Wolverhampton Wanderers – Loups

Les loups sont plus communément connus par leur surnom, qui – comme les Spurs de Tottenham Hotspur – a évolué à partir du nom complet du club. En effet, il est rare de nos jours que le club soit appelé Wolverhampton Wanderers. Une représentation d’un loup est apparue pour la première fois sur le maillot des Wolves dans les années 1960, avant que l’insigne du club ne devienne le look à tête de loup d’aujourd’hui.

Leave a Comment

Your email address will not be published.