Premier League |  Football |  20 septembre 2022

Premier League | Football | 20 septembre 2022

Spread the love

La première période de la Premier League est terminée et dépoussiérée et bien que tout le monde n’ait pas joué le même nombre de matchs, nous avons vu des performances exceptionnelles de la part d’individus de toute la division.

Alors que le football national prend une pause de deux semaines grâce à la pause internationale, nous avons décidé de jeter un coup d’œil au meilleur XI actuel de la Premier League jusqu’à présent en 2022-23 en fonction de leur note moyenne de match.

LIRE LA SUITE:

* Notes moyennes des matchs tirées de WhoScored.com

Gardien – Jordan Pickford (Everton), 7,3

Il est assez clair depuis un moment que le numéro un anglais est le meilleur atout d’Everton car sans lui l’année dernière, ils n’auraient probablement pas pu éviter la relégation. Pickford a continué à être aussi important que jamais pour les Toffees, se transformant en affichages plus exceptionnels, y compris contre ses rivaux Liverpool. Il a jusqu’à présent effectué 26 arrêts, seuls Dean Henderson, David Raya et Nick Pope en faisant plus.

Arrière droit – Kieran Trippier (Newcastle United), 7,3

Le défenseur anglais a l’air plus fort que jamais après s’être blessé peu de temps après son arrivée à St James’ Park en janvier. Le point culminant de la saison pour lui jusqu’à présent a été son sublime coup franc contre Manchester City lors de leur match nul 3-3, mais il a également gardé trois draps propres et affiche un taux de réussite de 88% au tacle. Il était également sur place pour dégager un ballon de la ligne contre Brighton & Hove Albion lors de leur match nul 0-0.

Défenseur central – Fabian Schar (Newcastle United), 7,3

Une autre pie fait la liste, ce qui montre à quel point la défense de Newcastle a été bonne jusqu’à présent. Schar a été un joueur revitalisé depuis qu’Eddie Howe a pris les commandes et ses performances n’ont cessé de croître. Non seulement peut-il lire les situations avant qu’elles ne deviennent dangereuses, mais il peut marquer des coups de foudre de l’extérieur de la surface comme Nottingham Forest l’a découvert à ses risques et périls le week-end d’ouverture.

Défenseur central – Joachim Andersen (Crystal Palace), 7,3

Dans le jeu moderne, Andersen est sans doute le défenseur central parfait. Non seulement il est une présence imposante à l’arrière (il possède actuellement le plus de dégagements et de dégagements de tête dans la division avec 59 et 36 respectivement), mais il n’hésite pas non plus à pulvériser de belles passes par-dessus pour ses attaquants.

Arrière gauche Joao Cancelo (Manchester City), 7,5

Le défenseur portugais est assez spectaculaire. Il a l’air aussi à l’aise de remplir le côté gauche de la défense que du côté droit. Il est tenace, ce qui fait de lui un adversaire coriace pour tout le monde et son style élégant le rend aussi bon offensivement (il a marqué un but étonnant contre Nottingham Forest) que défensivement, bénéficiant d’un taux de réussite de tacle de 92 %.

Ailier droit – Bukayo Saka (Arsenal), 7,3

Il est indéniable qu’Arsenal ressemble à une force cette saison et bien qu’elle découle de la structure sur le terrain, l’attaque a joué un rôle de premier plan. Saka a été un élément clé de cette ligne de front passionnante, contribuant un but et quatre passes décisives jusqu’à présent, les Gunners en ont remporté six sur sept alors qu’ils sont assis en haut du tableau.

Milieu de terrain central – Kevin De Bruyne (Manchester City), 7,8

La superstar belge de City est un footballeur extrêmement doué et il a déjà été impliqué dans sept buts pour les champions en titre (un but, six passes décisives) lors de ses sept premiers matchs. Il continue de nous montrer pourquoi il est l’un des meilleurs au monde.

Milieu central – Pierre-Emile Hojbjerg (Tottenham Hotspur), 7,5

Le bulldozer danois s’est acquitté efficacement de ses fonctions de milieu de terrain sous Antonio Conte, mais il a montré plus d’appétit pour les buts cette saison, ayant déjà marqué deux buts pour son équipe.

Ailier gauche – Gabriel Martinelli (Arsenal), 7,5

Comme Saka, Martinelli a été une excellente force d’attaque pour Mikel Arteta jusqu’à présent cette campagne. En plus de ses trois buts, son jeu de jambes soigné et son contrôle rapproché font de lui une nuisance pour la plupart des défenseurs et cette capacité de conduite qu’il a a été un grand atout pour l’équipe.

Attaquant-Erling Haaland (Manchester City), 8.1

Il n’a jamais fait de doute, qu’est-ce que c’est ? La sensation norvégienne de buteur a déjà montré qu’il était sérieux en Premier League. Sept matchs, 11 buts et une passe décisive. Il semble sur la bonne voie pour battre une multitude de records alors qu’il est un joueur de la ville et son incroyable mouvement va le voir marquer un nombre ridicule de buts.

Attaquants – Aleksandar Mitrovic (Fulham), 7,8

Après un record de 43 buts en championnat la dernière fois, beaucoup espéraient que le Serbe serait en mesure de faire sensation dans l’élite. Comme Fulham, il a fait exactement cela. Avec six buts en sept matchs, seul Haaland a marqué plus de buts que lui. Les fans de Fulham seront ravis de la façon dont il a conservé sa forme. Une grande partie du mérite revient au patron de Fulham, Marco Silva, pour avoir débloqué cette version de l’attaquant imposant.

Leave a Comment

Your email address will not be published.