Bournemouth est parti pour regretter la décision de sanction après une impasse avec Brentford | première ligue

Spread the love

Bournemouth a été furieux de se voir refuser un penalty lors de son match nul 0-0 avec Brentford.

L’équipe locale a été laissée perplexe par l’arbitre recrue Thomas Bramall excluant un coup de pied malgré l’ordre aux moniteurs du terrain par l’officiel du VAR John Brooks. Bournemouth s’est senti frustré de voir le défi de glissement capricieux de Kristoffer Ajer sur Jordan Zemura rester impuni.

Bramall a pris les commandes de la Premier League pour la deuxième fois seulement, et sa décision de s’en tenir à sa décision initiale sur le terrain de ne pas pénaliser a suscité une dérision évidente de la part des supporters locaux. La colère de Bournemouth s’est encore accrue au coup de sifflet final, car Bramall n’a pas hésité à voir le ballon frapper le bras de Mathias Jensen dans la surface. L’escarmouche de dernière minute n’aurait pas dû donner de penalty, mais Bramall a eu du mal à contrôler la situation alors que les joueurs l’entouraient.

Ces deux équipes se sont révélées trop apprivoisées pour renverser l’autre sur la côte sud à la fin, avec un instinct de tueur qui brille par son absence. L’entraîneur par intérim de Bournemouth, Gary O’Neil, aura toujours été ravi de prolonger l’invincibilité de son équipe à quatre matches de Premier League. La proposition de prise de contrôle de Bournemouth par l’investisseur américain Bill Foley reste également en cours, laissant beaucoup d’optimisme dans l’air de l’automne.

Brentford a au moins été en mesure de stabiliser la procédure après sa défaite 3-0 contre Arsenal, les Bees étant bien en deçà de leur meilleur niveau mais marquant toujours un point.
Une première mi-temps dénuée de qualité, notamment de la part des officiels, qui s’est terminée sans but.
Bournemouth est resté de loin la partie la plus lésée à la pause, compte tenu de ce penalty rejeté.

Chris Mepham avait presque offert à Brentford le départ de rêve, passant directement à Mikkel Damsgaard dans le dernier tiers. L’ancien homme de la Sampdoria s’est accroché à la passe perdue et a pénétré dans la zone, seulement pour voir une frappe nette repoussée par le gardien de Bournemouth Neto.

Pontus Jansson de Brentford est pris entre Jefferson Lerma et Kieffer Moore de Bournemouth lors du tirage au Vitality Stadium.
Pontus Jansson de Brentford est pris entre Jefferson Lerma et Kieffer Moore de Bournemouth lors du tirage au Vitality Stadium. Photographe : Robin Jones/AFC Bournemouth/Getty Images

Pontus Jansson a gaspillé une tête libre d’un corner avec une connexion misérable, avant que Damsgaard ne tire la balle perdue directement sur Neto.

Les Cherries se sont ensuite vu refuser inexplicablement ce coup de pied quand Ajer a anéanti Zemura avec un tacle glissé. L’arbitre Bramall a rejeté un penalty malgré un long regard sur le moniteur au bord du terrain, laissant les hôtes un peu abasourdis. Ajer a perdu le contrôle sur la glissade et a même levé sa jambe avant lorsque Zemura a tenté de franchir l’obstacle. Bramall a évidemment rejeté le contact, mais cela semblait pour tout le monde un autre résultat interrogateur d’un contrôle VAR.

Ivan Toney a été averti à la fin de la mi-temps pour avoir lancé le ballon dans la foule, résumant les sentiments généraux de tous à l’intérieur du terrain avant la pause.

La tête en boucle de Jefferson Lerma offrait une menace modérée pour ouvrir la seconde mi-temps, mais Toney est intervenu pour hocher la tête clairement sans véritable alarme. Bournemouth a ensuite raté un contre, la touche lourde de Kieffer Moore ratant toute chance de frappe. Lerma a également bloqué Jansson en convalescence, qui a été intégré involontairement à Marcus Tavernier. Ce fut une phase maladroite tout au long, digne de résumer le prix dérisoire de la journée – mais certainement pas un cri pour un penalty de Bournemouth étant donné que Lerma a renversé Jansson.

Toney a lancé une demi-volée haut et large, puis a vu un joli coup franc dévié par le mur défensif de Bournemouth. Brentford a survécu à un assaut ultime de Bournemouth, Jensen profitant de sa chance alors que le ballon lui frappait le bras, avant que le coup de sifflet final ne mette fin à une affaire insipide.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *