À quoi les fans des clubs promus peuvent-ils s’attendre contre les “Big Six” de la Premier League

À quoi les fans des clubs promus peuvent-ils s’attendre contre les “Big Six” de la Premier League

Spread the love

Après le martèlement 9-0 de Bournemouth par Liverpool, l’entraîneur-chef des Cherries de l’époque, Scott Parker, a déclaré qu’il n’était “pas surpris” par le résultat. Il a été limogé pour ses commentaires d’après-match, qui sont intervenus après des défaites consécutives contre Manchester City, Arsenal et Liverpool.

Peu de fans s’attendraient à ce qu’il obtienne quoi que ce soit de ces matchs, de nombreux fans d’équipes nouvellement promues voyant des matchs contre les soi-disant «Big Six» d’Arsenal, Tottenham Hotspur, Chelsea, Liverpool, Manchester United et Manchester City en tant que «libre». succès”.

Jusqu’à présent cette saison, Bournemouth n’a inscrit aucun but ni point en trois matchs contre les “Big Six”, Nottingham Forest a également enregistré deux défaites et une différence de buts de moins huit contre les Spurs et City, tandis que Fulham a fait mieux, gagnant un point à domicile contre Liverpool. lors de la première journée et perdant 2-1 à l’extérieur contre Arsenal.

Mais ces matchs contre les meilleurs clubs doivent-ils être totalement annulés ?

Au cours des cinq dernières saisons, seules deux des quinze équipes promues ont totalement fait chou blanc dans tous leurs matchs face aux « Big Six ». Norwich City a réussi cette distinction non désirée la saison dernière, perdant dix de ces matchs sur dix. Fulham a également récolté zéro point en 2018/19.

Mais les équipes promues obtiennent généralement des points sur les clubs “Big Six”. Au cours des cinq dernières saisons, les promus ont récolté en moyenne 6,4 points face aux « Big Six ».

Les plus titrés ont été Sheffield United en 2019/20 et Wolverhampton Wanderers en 2018/19, qui ont tous deux récolté 13 points sur ces dix matches. Les matches à domicile contre les “Big Six” ont sans surprise conduit à environ deux fois plus de points que les matches à l’extérieur. 2021/22 a été la pire saison pour les équipes nouvellement promues, qui n’ont récolté en moyenne que quatre points contre les “Big Six”, tandis que la saison précédente, les équipes nouvellement promues avaient récolté deux fois plus de points.

Bien sûr, le « Big Six » n’est pas construit de la même manière. Fulham en 2020/21 est la seule équipe nouvellement promue au cours des cinq dernières saisons à avoir battu Liverpool, et aucune équipe nouvellement promue n’a gagné à l’Emirates Stadium d’Arsenal au cours de la même période. Les matchs à domicile contre Arsenal ou Manchester United, en revanche, ont rapporté des points à l’équipe promue plus de 50% du temps, donc malgré le bon début de saison d’Arsenal, les fans de Bournemouth ne devraient peut-être pas traiter leur défaite 3-0 à domicile. les Gunners comme “inévitables”.

Les équipes qui ont été reléguées à la fin de la saison ont été un peu moins performantes face aux “Big Six”, avec une moyenne de seulement cinq points sur ces dix matchs. Seules deux équipes reléguées ont récolté des points contre Manchester City au cours des cinq dernières saisons : Norwich, qui a gagné à Carrow Road en 2019/20, et West Bromwich Albion, qui a fait match nul aux Emirats en 2020/21.

En 2017/18, West Brom a gagné dix points du «Big Six» et a quand même été relégué, donc de bons résultats contre ces équipes ne sont pas une garantie de survie.

Alors que les matchs contre les 14 autres équipes sont essentiels pour survivre en Premier League, les équipes nouvellement promues peuvent s’attendre à quelques points des meilleures équipes et ne devraient pas complètement annuler ces rencontres.

.

Leave a Comment

Your email address will not be published.